Né en 1977 à Lausanne, où il a étudié l’histoire du cinéma, Alain Freudiger écrit depuis 1995 des fables, poèmes, nouvelles, chroniques et autres satires, qui paraissent sur des supports divers (revues, catalogues, ouvrages collectifs). Documentaliste à la Radio Suisse Romande, critique pour le magazine FILM (1999-2003), et membre du comité de rédaction de la revue de cinéma Décadrages (entre 2003 et 2010), il participe en parallèle à diverses performances et lectures en solo ou en compagnie de musiciens de la scène improvisée. En 2007, son premier roman, Bujard et Panchaud ou Les Faux-Consommateurs, est publié aux éditions Castagniééé. En 2008, il reçoit une Bourse littéraire de Pro Helvetia pour l’écriture de son second roman, Les Places respectives, paru en 2011. En 2009, il fonde le trio de poésie électroacoustique « Des Cendres » avec les musiciens Benoît Moreau et Raphaël Raccuia, pour un premier projet, le Concert phonothécaire, tourné en divers lieux de Suisse, suivi d’un second, Tobago, joué pour diverses radios francophones depuis 2010. En 2010 également, il est accueilli en résidence à la Maison des Ecrivains et des Traducteurs de Ventspils (Lettonie) et au Centre Elias Canetti de Roussé (Bulgarie), où il poursuit des travaux d’écriture sur la forme brève, le sonore et le flux. 2011 voit la création de Aisa Aisan, œuvre textuelle et musicale fondée sur le Kalevala, avec le duo water-water. En 2012, il est lauréat du prix « Naples raconte », décerné par l’Université de Napoli-L’Orientale, pour une nouvelle inédite, Molly. En 2013, il publie avec Stéphane Bovon le pamphlet Plus ou moins postmoderne, aux éditions Hélice Hélas. La même année, le Dublin City Council lui accorde une résidence à la St-Patrick’s Lodge. En 2014, il participe à différentes performances littéraires, notamment au festival « Poésie en Ville » à Genève avec Bestiaire, une improvisation poétique et musicale collective. En 2015, il publie aux éditions Hélice Hélas Morgarten, épopée satirique en prose poétique. Il adapte ensuite le texte pour une version scénique avec la compositrice Anne-Sylvie Casagrande, spectacle présenté en diverses villes de Suisse. La même année, il publie un livre de poésie, Point de contact, aux éditions Ripopée. En 2016 les éditions de La Baconnière publient son premier recueil de nouvelles, Espagnes. Paraît aussi aux éditions de La Cale un livre dépliable: Aux confins de l’Europe. Notes lettes, relevés bougres et annotations roumes. Il crée aussi la pièce électroacoustique Thermal avec le trio Des Cendres, pour le festival sonOhr à Berne, ainsi que la performance poétique LeManagement avec le batteur Jérémie Conne, au Brussels Underground Poetry Fest, ainsi que le solo de poésie sonore Nouvelle Economie (de Moyens), commande du festival Les Topophoniques à Lausanne. La même année, il est lauréat d’une bourse à la création littéraire de la fondation Pro Helvetia.