Vive la vie ! est un recueil de 29 nouvelles dont nous avons extrait 8 nouvelles. Ce titre est paru pour la première fois en 1892 : Librairie Marpon et Flammarion, 290 p. Collection Les Auteurs gais. Ce sont des histoires drôles où se cache un humour glacial plutôt amer sous une apparente gaieté. Dans la première nouvelle intitulée : La fin d’une collection, il s’agit du marquis, Bois-Lamothe, homme riche, beau, solide et grand propriétaire foncier. Grand coureur de jupons, inlassable trousseur de jupons. Mais le marquis est un grand collectionneur d’haricots. Il trie toutes sortes d’haricots et il les trie selon leur couleur : noir, violet, blanc, rouge, enfin tout ce qu’il trouve comme haricots. Un jour, arrivent chez lui son neveu et sa femme et ils ne trouvent pour les recevoir que la servante du marquis. Les invités attendent le retour du marquis mais il tarde à rentrer alors la nièce du marquis demande à la servante de quoi préparer le déjeuner et se dirige vers la cuisine et demande les ingrédients nécessaires. Elle prépare un très bon repas et voici le marquis qui arrive. Il salue son neveu, sa nièce et après les salutations, ils passent à la table. Le marquis a commencé à manger, et voilà qu’on lui présente un bon plat d’haricots : à la vue de ce plat avec sa collection d’haricots ses yeux sont exorbités et il tombe de sa chaise : il est mort. Moralité : Blaguez le collectionneur tant que vous voudrez, mais ne leur faites jamais manger leur collection, même à l’oignon.

Editions Part Commune – 25/06/2019