Les volatiles de Fra Angelico – Antonio Tabucchi

« Hypocondries, insomnies, impatiences et tourments sont les muses boiteuses de ces brèves pages. J’aurais voulu les intituler Extravagances, non tant en raison de leur caractère, mais parce que nombre d’entre elles me paraissent vaguer dans un curieux extérieur qui leur est propre et qui ne possède pas d’intérieur, comme des éclats à la dérive ayant survécu à un tout qui n’a jamais existé ». On retrouve dans ce recueil de courtes nouvelles, dans ces fragments de prose inspirée, un « bruit de fond » qui traverse comme un vaisseau toute l’oeuvre d’Antonio Tabucchi : la sensation de naviguer dans un espace intime, confidentiel, dont la géométrie demeure inconnue. Entre mythe et histoire, anges et monstres, le temps perd sa consistance linéaire, le souvenir et le rêve se confondent, la présence et l’absence abandonnent les personnages à leur évanescence, et la vie se réinvente sans cesse, à l’abri de toute réalité.

Ed. Gallimard – 08/11/2018

2018-11-04T06:51:10+00:00Categories: Actu de la nouvelle|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

poub

texte ici