Le dessous de cartes d’une partie de whist – Jules Barbey D’Aurevilly

Un mystérieux joueur de whist (ancêtre du bridge) fait sensation dans le cercle mondain d’une petite ville de province. Qui est ce bel Ecossais possédé par le démon du jeu ? Comment peut-il, impassible, gagner toutes les parties ? Et quelles relations entretient-il avec la non moins mystérieuse baronne qui accueille les joueurs, une femme dont la froideur cache une sensualité maléfique ? Le jeu devient bien vite sérieux quand des empoisonnements sont suspectés. Les masques tombent… et le dessous des cartes a l’odeur de la mort. Cette magnifique nouvelle d’ambiance (parue en 1850 puis reprise dans Les Diaboliques ), portrait de joueurs désabusés et amoraux, dégage une angoisse diffuse, une fascinante inquiétante étrangeté.

Ed. Gallimard Folio – 07/02/2019

2019-01-27T10:49:21+00:00Categories: Actu de la nouvelle|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

poub

texte ici