Chacune de ces six nouvelles offre le portrait d’une mère. Six mères cruelles, abusives, violentes, menteuses, fourbes. Six récits stupéfiants de confiance trahie, de manipulation, de destruction. Parfois de pure méchanceté. Des marâtres. Pas des mamans. Heureusement punies, le plus souvent, par où elles ont péché. Il fallait beaucoup de culot pour oser parler de ces mères abusives. Et tout le talent de Bernard Nuss pour y parvenir avec justesse.

Ed. Le verger – 08/02/2019