La perfection des cimetières – Federico Falco

Les cinq contes de ce recueil sont écrits à la troisième personne. Le regard de Federico Falco (finaliste du concours de contes Gabriel Garcia Marquez 2017) sur ses personnages désemparés est toujours empreint de pitié. Une grande mélancolie pour la fragilité des vies choisies se détache de ces contes. Tous nous montrent la vie dans la province argentine, à la campagne. Comme dans les récits réalistes – Raymond Carver, Tobias Wolff ou Richard Ford -, Federico Falco joue avec l’importance de la description des paysages ou des conditions atmosphériques (la neige, le vent…) pour créer des éléments symboliques dans des histoires que le lecteur, s’il y aspire, pourra compléter à sa guise.

Ed. Atinoir – 26/04/2019

2019-04-04T09:06:32+02:00Categories: Actu de la nouvelle|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

poub

texte ici