Après un long purgatoire, le vampire a retrouvé une place de choix parmi les créatures surnaturelles. Mais qu’il a changé ! Obsédé sexuel, bellâtre gominé, héros en saccharine, végétalien, victime lui-même, pantin dans les jeux de rôles et autres galipettes interactives, il est loin, le grand saigneur hautain. À tel point que certains en viennent à soupirer : « Mais où sont les vampires d’antan ? » Pourquoi ne pas les ressusciter, ces vampires d’antan ? Claudia elle-même, dans Entretien avec un vampire, ne monte-t-elle pas toute une expédition pour rechercher ses ancêtres ? Les textes réunis ici, parfois antérieurs à Dracula, plongent tous dans le passé. Pas de rayon laser, pas de jeux spatiotemporels, mais des vampires ordinaires, traditionnels. Des histoires qui fleurent l’ancien, même si elles annoncent parfois certains aspects du présent – l’Innominato, dans « Les Derniers Seigneurs de Gardonal », n’est-il pas l’ancêtre des superhéros contem po rains ? Il y a plus que ce retour en arrière. Dans les huit nouvelles de cette anthologie, les vampires cèdent galamment leur place aux « vampirettes ». Telles quelles, ces Histoires de Femmes vampires prolongent un volume, paru en 2010, qui attendait son frère jumeau…

Ed. Terre de brume – 07/06/2019