Vieillard malade et silencieux rétif à la guérison. Homme d’église autrefois flamboyant devenu alcoolique. Dans ces deux textes crépusculaires, Pierre Michon dépeint de sa plume rare deux existences fourbues, frappées de tragique et d’oubli. Deux Vies minuscules.

Ed. Folio – 14/03/2019