Richard D. Nolane

Je suis né en 1955 et ai fait deux ans d’études de Lettres à la Faculté d’Aix-en-Provence. J’ai vécu 12 ans à Montréal, au Québec.

Auteur, traducteur, scénariste BD, anthologiste, rédacteur en chef de revues et directeur de collection à temps plein depuis le début des années 1980, j’ai publié sous les noms de Richard D. Nolane, Jeffrey Lord, Don A. Seabury et Olivier Raynaud. Ma première publication plus ou moins professionnelle fut dans la revue de SF et de Fantastique Horizons du Fantastique en mai 1973.

Au cours des années 1980, je glisse de plus en plus de la SF vers le Fantastique. Puis, dans les années 1990, ce sera vers la BD et le « Paranormal » (qui m’intéresse depuis ma jeunesse). En 1994/95, je ferai aussi une incursion dans les jeux vidéo chez Infogrames.

Mais depuis le début des années 2000, j’ai repris l’écriture de nouvelles fantastiques et policières. Et la confection d’anthologies de SF et de Fantastique, pour Rivière Blanche et L’Oeil du Sphinx pour qui je dirige aussi  la revue de bibliothèque Wendigo, mais sans pour autant laisser de côté le Paranormal (avec, entre autres, trois livres en collaboration chez First puis chez J’Ai Lu).

Côté BD SF/Fantastique/Policier, je publie aux Humanoïdes Associés (notamment Millénaire, 6 tomes) mais principalement chez Soleil avec, entre autres, les 13 Harry Dickson, un album fantastique sur le Titanic, deux miniséries dans la collection « 1800 » (Alchimie et 20 000 Siècles sous les Mers), un one-shot sur l’Orient-Express et une nouvelle série policière autour de Vidocq.

Depuis 2012, toujours chez Soleil, j’ai entamé une série d’aviation uchronique à succès sur les armes secrètes nazies, Wunderwaffen (9 tomes déjà parus) puis deux autres uchronies aériennes et spatiales, Space Reich (2015) et Zeppelin’s War (2014). Mon 50e album BD est sorti à la rentrée 2015, une comédie policière à la Lautner autour de la Coccinelle Volkswagen et située dans les années 1970 en Provence.

J’ai été pour l’instant édité, tous genres confondus, dans de nombreux pays dont la Chine, le Japon et les USA.
J’ai eu enfin le plaisir d’obtenir le Prix Masterton catégorie « nouvelle » en 2011 pour mon recueil fantastique Séparation de Corps, (Rivière Blanche, collection « Noire ») et le Prix ActuSF de l’Uchronie 2014, catégorie BD, pour le T1 de Zeppelin’s War.

www.richardnolane.com

2018-06-18T06:59:01+00:00Categories: Auteur, invité 2016, invité 2017, invité 2018|0 commentaire

Laisser un commentaire

poub

texte ici