Rêves de femmes – Virginia Woolf

Ces six courtes nouvelles, qui s’étendent sur toute la carrière de Virginia Woolf, condensent tout son génie littéraire. Avec une absolue liberté d’écrire, allant à l’essentiel, elle revendique l’autonomie morale, affective et sociale des femmes, et affirme leur droit à désirer. Pour elle le désir est un «moment d’être» : une expérience sensorielle totale, qu’elle saisit dans une écriture impressionniste. Il en résulte une atmosphère de rêverie langoureuse, de sensibilité érotique qui englobe tout, les êtres, les paysages et le temps. Woolf capture ici superbement l’intimité des femmes entre elles, qui s’affirment comme sujets pensants et désirants. Précédé de l’essai Les femmes et le roman traduit par Catherine Bernard.

Ed Gallimard Folio – 01/02/2018

2018-01-21T08:26:19+00:00 Categories: Actu de la nouvelle|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

poub

texte ici