Je ne l’ai jamais fait, raconter « ça », quelque chose qui m’est réellement arrivé : un accident qui plante un « avant » et un « après ».
Ce « ça », je le nomme : infarctus, crise cardiaque,
syndrome coronaire aigu, maladie cardiovasculaire.
Pourtant, je vais raconter « ça ». Parce que « ça » m’est arrivé. Parce que j’ai besoin de phrases pour circonscrire l’accident, et le comprendre,

Ed. Jasmin – 01/07/2020