poub

texte ici

Prix Place aux nouvelles – Lauzerte 2009

attribué à Isabelle Minière pour Maison buissonnière édité chez Delphine Montalant Editeur.

Il y a des soirs où rentrer chez soi fait comme une brûlure, une espèce de déchirure. Des soirs où l’air du dehors paraît doux, enveloppant, presque tendre, des soirs où l’on voudrait arrêter le temps,  rester là, à regarder les gens, inventer leur vie, oublier la sienne.

Quand j’étais enfant, je n’ai jamais rêvé d’école buissonnière, j’y allais de bon cœur, sans me poser de question ; mais au retour…

Au retour, déjà, ce pincement au coeur. J’aurais voulu faire maison buissonnière.

2015-09-17T14:14:45+00:00

Laisser un commentaire