Pierre Place

Pour ne rien faire comme son père illustrateur, et son grand-père peintre, Pierre Place se lance dans la bande dessinée après de vagues études de philosophie.

Il commence par de petites collaborations, quelques pages publiées dans des fanzines ou des collectifs ici et là, avant de réaliser son premier roman graphique en 2009 aux éditions Warum : Au Rallye est une chronique sociale au cœur d’un quartier populaire du nord-est parisien.

En 2011, il publie chez Delcourt Celle qui réchauffe l’hiver, un conte fantastique en pays Inuit, et fin 2013, paraît Le Silence de Lounès chez Casterman, sur un scénario de Baru.

Parallèlement, Pierre Place collabore activement à la revue « AAARG ! », ovni éditorial dont l’accroche « Bande dessinée et culture(s) à la Masse » résume bien l’esprit.

Au printemps 2015 paraît Zapatistas aux éditions Aaarg !, recueil d’histoires courtes, loufoques et grivoises, ayant pour trame de fond le Mexique révolutionnaire. En 2015 également, il illustre la nouvelle d’Emmanuel Grand : Pavillon rouge à La Baule pour la série des « Petits Polars de l’été » du Monde.

Depuis 2016, on peut voir ses planches dans les pages de Fluide Glacial, sur des scénarios de Joseph Safieddine et Pierrick Starsky.

» Le site de l’auteur

2017-04-07T15:19:08+02:00Categories: Auteur, invité 2014, invité 2016|Tags: |Commentaires fermés sur Pierre Place

poub

texte ici