Ce recueil est constitué de six nouvelles indépendantes les unes des autres. Elles sont cependant liées par un témoin qui reste en retrait dont on soupçonne la présence et qui est parfois nommé : il s’agit d’Alexandre ou de son diminutif Alex. Les protagonistes de ces récits, tendres, comiques, ou inquiétants sont tous furieusement humains et c’est justement cette humanité qui parfois fait glousser mais souvent sème la terreur.
La première nouvelle a pour but de faire rire et c’est un musicien qui en est la tragique victime, la seconde illustre la violence des contraintes économiques auxquelles les éleveurs et leurs bêtes sont parfois soumis, la troisième se déroule en Tchécoslovaquie au temps du socialisme radieux, la quatrième est une histoire d’amour dont le héros finit par endosser la peau d’un chimpanzé pour fuir un monde tyrannique, la cinquième raconte comment un menuisier séduit sa maîtresse en lui offrant un joli cercueil et enfin la dernière, Deo gratias, narre en détail la fabrication d’un jeune chrétien dans les institutions religieuses des années soixante.

Ed. Le Lys Bleu – 15/07/2019