Les « Nouvelles en trois lignes » sont des récits de faits divers publiés par le quotidien Le Matin (1884- 1944) page 3, en « Dernière Heure ». Elles paraissent presque tous les jours, leur nombre est variable, elles ne sont pas signées. Félix Fénéon fait une brève apparition au Matin, dit-on, entre avril et décembre 1906. On le cite une première fois, le 28 avril. Le brigadier colonial Hory est en partie joyeuse dans un quartier mal famé de Toulon.

Ed Cent pages – 22/11/2018