Le supermarché Soloprix, se dresse fièrement en plein milieu de la zone d’activités du  » pré aux vaches « , coincé entre le lotissement B2 et les anciens abattoirs voués à une destruction prochaine. Les membres de son personnel vivent des choses pour le moins étonnantes. Après  » Le Fennec le plus menteur du monde « , Richard Petitsigne revient avec un nouveau recueil de nouvelles qui s’emboîtent les unes dans les autres pour former une formidable saga et s’amuser du petit théâtre de la grande distribution. Coup de chaud au rayon surgelé et rififi aux fruits et légumes garantis !

Ed. Atelier du poisson soluble – 21/02/2020