Le vieux journal  (Serge Safran)

Site de Serge Safran

Figure majeure de la littérature coréenne Lee Seung-U est né en 1959 à Jangheung (Corée du Sud). Après avoir suivi des études de théologie, il est devenu écrivain à plein temps et enseigne aujourd’hui la littérature coréenne et l’écriture. Auteur de plusieurs recueils de nouvelles et de romans, Lee Seung-U a obtenu plusieurs prix importants dont le prestigieux prix Daesan (équivalent coréen du prix Goncourt) pour L’Envers de la vie.

Après le succès en France de La vie rêvée des plantes (Folio, 2009) il a publié chez Serge Safran en octobre 2013, un recueil de nouvelles Le Vieux Journal.

Les personnages de Lee Seung-U vivent tous des situations à la fois rocambolesques et tragiques. A la limite de l’absurde. Acculés à la dépossession de leurs biens et à l’exil, ils se trouvent mis à mal par des cascades de mauvais coups. Famille, couple, individu ne s’en remettent pas.

Face à un licenciement, une rupture, une disparition, à tous les drames, il n’y aurait de salut que dans l’acte d’écrire. Une tentative de compréhension de la trajectoire de toute vie : pourquoi le présent est-il parfois si éloigné de la vie rêvée

Nous sommes très honorés et heureux que Lee Seung-U ait accepté notre invitation de participer à la neuvième édition de Place aux Nouvelles au cours de laquelle il présentera son récent recueil Le Vieux Journal publié chez Serge Safran et traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet.

n.b. Serge Safran sera présent à cette neuvième édition de Place aux Nouvelles.
Pour découvrir l’écriture de Lee Seung-U, vous pouvez lire un extrait sur le site de l’éditeur.