de Iliana PORTES, 6ème du collège Saint Théodard de Montauban

Concours scolaire 2017 d’écriture de nouvelles – le voyage

C’est l’histoire d’une jeune file prénommée Jennyfer. Agée d’une douzaine d’années, elle habitait dans un petit village appelé Mystic. Pourquoi cet étrange nom ? Nul ne le savait.

Un jour sa grand-mère tomba malade, gravement malade, à tel point que personne ne savait comment la guérir. Personne ne savait ce qui la faisait souffrir, sauf une personne. Cet individu soutenait que seul du sang de licorne pouvait la sauver. Malheureusement, ce breuvage était aussi rare que recherché.

Pour sauver sa grand-mère, Jennifer se sentait prête à se sacrifier et décida de se mettre en route, de se mettre à la recherche du fameux sang de licorne.
Aux premières lueurs du matin, un poignard dans son sac, Jennyfer se mit en marche et se retrouva rapidement face à la Forêt Inconnue. Elle portait ce nom mystérieux car personne ne la connaissait.
Déterminée, Jennyfer y entra et vit un monstre qui lui dit :
« Tu veux quelque chose ?
-Non, non, ça va aller, lui répondit la fillette, sûre d’elle.
-En es-tu certaine ?
-Oui, j’en suis certaine ! rétorqua-t-elle.
Elle passa outre les interrogations du monstre qu’elle jugeait aussi improbables qu’inutiles et se rappela sa quête : rapporter du sang de licorne à sa grand-mère. Elle lui demanda alors :
-Aurais-tu du sang de licorne qui sauve même les plus malades ?
-Navré de te décevoir, lui répondit le monstre, ceci est bien l’une des seules choses que nous n’avons pas nous autres les monstres de la forêt inconnue.
Elle continua alors sa route, déçue mais toujours aussi déterminée à sauver sa grand-mère bien aimée. Quand soudain, le monstre la rattrapa et l’interrompit dans sa marche. Il la suivait et ne cessait de lui poser des questions.

Puis arrivés aux confins de la forêt, le monstre se tut. Il ne pouvait pas aller plus loin. Jennyfer, soulagée, poursuivit son périple et arriva face à une grande porte arc-en-ciel et dorée. Elle l’ouvrit et miraculeusement, elle vit la licorne. Elle la reconnut en un fragment de seconde.
Alors de son sac, elle sortit un poignard et la licorne, douée de parole lui dit :
« Veux-tu me tuer ?
-Oui je suis obligée, lui répondit Jennyfer, car ma grand-mère est tombée malade et elle a besoin de ton sang pour guérir.
-Mais qu’a ta grand-mère ? demanda la licorne essayant de retarder le tragique instant.
-Malheureusement aucun médecin n’a réussi à diagnostiquer son mal. Elle souffre de maux de tête fréquents, d’angines à répétition et aussi de maux de ventre.
-Mais enfin ! Ta grand-mère a la zutafise, une maladie très rare ! Et crois-moi, cela ne se guérit pas en buvant mon sang ! Alors maintenant, écoute-moi bien car j’en connais le remède. Il te suffit de mélanger de l’eucalyptus avec du miel, quelques feuilles de sauge et de coriandre. Et le tour est joué ! Attends-moi là, je vais te chercher tout cela.
-Jennyfer attendit quelques instants et vit la licorne revenir. Elle lui donna un petit sachet et lui dit :
-Mon nom est Cupcake et pour rejoindre plus vite ta grand-mère, je te propose de monter sur mon dos.
Et c’est ainsi qu’elles partirent jusqu’à la maison de la grand-mère de la fillette, laissant derrière elles la trace de l’arc-en-ciel.
Les pieds à peine posés au sol, Jennyfer donna à sa grand-mère les plantes. En quelques instants, celle-ci se sentit mieux. La licorne dit alors :
-Je resterai ici pour toujours.
A ces mots, Jennyfer et sa grand-mère lui demandèrent pourquoi.
-Car j’ai fait de belles rencontres avec vous grâce au voyage que tu as fait pour sauver ta grand-mère. Et puis je pense que vous aurez besoin de moi pour soigner les maladies! dit –elle en riant.