Histoires de mers – Hubert Delahaye

La mer connaît des histoires. Elle en a tant à raconter qu’on se demande si elle n’en invente pas. On ne les écoute pas toujours parce que certaines nous font peur. La mer se prête avec complaisance au romanesque ou au tragique. Elle est comme la vie, elle a le goût du drame. Elle ne parle pas d’elle, juste de ce qu’elle voit et des nouvelles que colportent les fl euves et les rivages. Elle sait ce qui nous fait partir ou revenir, ce qui entre ou sort, ce qu’on achète ou ce qu’on vend, l’audace des navigateurs et le sort des disparus. Elle a tout vu, depuis le temps qu’elle nous regarde nous agiter. Elle en sait beaucoup sur le monde et sur nous, autant que sur les moeurs, les coutumes et les voyages des créatures aquatiques qu’elle abrite. Se doute-t-elle qu’elle tient le rôle principal dans ces fi lms et ces livres qui nourrissent nos fantasmes ? Ces Histoires de mers sont-elles vraies ? Elles parlent de capitaines, de bateaux et de ports, de pêcheurs et d’aventuriers, de marins et d’imprudents, de déracinés et d’autochtones, de terres lointaines et de naufrages. Il nous faut tendre l’oreille pour entendre évoquer les bonnes et mauvaises fortunes des hommes que la mer confi e au vent, tandis qu’elle garde pour elle le secret des abysses et du sexe des îles. Avec la sobriété de style qui caractérise l’auteur, les nouvelles de Histoires de mers nous entraînent sur des lointains océans ou des côtes étrangères et nous présentent des héros, ou anti-héros, aux prises avec un destin fatal. Le récit est parfois poignant, il peut aussi être plein d’une ironie amère. Les récits sont imprégnés des lectures et des voyages de l’auteur. George Orwell, Joseph Conrad, mais aussi Robert Louis Stevenson, Somerset Maugham, Graham Greene, Herman Melville et quelques autres. En même temps, il ne s’agit pas de « à la manière de », mais de récits dont le ton n’appartient qu’à Hubert Delahaye.

Ed. Asiathèque – 14/11/2018

2018-11-10T05:58:16+00:00Categories: Actu de la nouvelle|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

poub

texte ici