poub

texte ici

Guillaume Bouzard

Né en 1968 à Paris, Guillaume Bouzard apprend très tôt à singer ses professeurs dans les marges de ses cahiers, puis dans son propre fanzine Caca bémol où, dès 1986, il assassine joyeusement le bon goût. Son passage aux Beaux-Arts de Toulouse qu’il intègre en 1989 avant de se faire renvoyer pour cause de « bande dessinée » ne fera que le conforter dans la voie qu’il s’est jusque-là tracée.

C’est ainsi que depuis la fin des années 80, multipliant les expériences graphiques et narratives en collaborant à de nombreuses publications indépendantes, il se révèle déjà comme l’un des piliers du fanzinat et une valeur montante de la bande dessinée. Son humour singulier, qu’il pousse jusqu’à un crétinisme confondant, son don de dialoguiste allié à un trait vif et inventif font de lui l’un des auteurs les plus attachants de la nouvelle génération.

Bibliographie

  • La bibitte à Bon Dieu ( édition BDcul chez les Requins Marteaux, 2013)
  • Mégabras ( éditions Audie/Fluide Glacial, 2012)
  • Football football (Dargaud, 2007)
  • Football football , saison 2 (Dargaud, 2010))
  • The autobiography of a Mitroll , Mum is dead (Dargaud, 2008)
  • The Autobiography of a Mitroll , Is dad a troll ? (Dargaud, 2009))
  • The Autobiography of me too (Les Requins marteaux, 2008))
  • The Autobiography of me too two (Les Requins marteaux, 2008)
  • The Autobiography of me too free (Les Requins marteaux, 2008))
  • Le club des quatre (Fluide Glacial, 2005))
  • Plageman (Six Pieds sous terre, 2001) )
  • Plageman, le deux (Six Pieds sous terre, 2001) )
  • Coincoin, l’homme manchot-empereur (Six Pieds sous terre, 2005)
2017-04-07T15:17:47+00:00 Categories: Auteur, invité 2011, invité 2013|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire