Gare de l’Est – Gabriela Adamesteanu

Ce recueil de nouvelles écrites à la fin du xxe siècle a pour thème principal l’absence de communication (dans le couple, entre collègues de travail, entre générations, entre différentes catégories sociales) et la dégradation qu’elle engendre sur les existences des protagonistes. On trouve dans ce recueil l’ambiance de la Roumanie dans les années 1970-80. Un « monde » aboli nous est restitué grâce à l’écriture. Son atmosphère, ses contradictions, sa vibration intérieure résistent aux temps qui passe, malgré le gouffre qui semble nous séparer de cette époque déjà lointaine. À l’image des doïne roumaines, ces nouvelles nous bercent par leur douce mélancolie.

Ed. Non lieu – 07/11/2018

2018-11-10T05:45:28+00:00Categories: Actu de la nouvelle|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

poub

texte ici