Né en 1963 à Limoges, Eric Faye vit dans la Région parisienne où il est journaliste à l’agence de presse Reuters. Il publie ses premiers livres en 1991 – un essai et un recueil d’entretiens avec l’écrivain albanais Ismail Kadaré. Essayiste, il a dirigé un ouvrage collectif sur Kafka chez Autrement et publié deux ouvrages de réflexion sur la littérature aux éditions José Corti. Il est par ailleurs l’auteur de romans et de recueils de nouvelles comme Je suis le gardien du Phare (prix des Deux-Magots 1998) ou Devenir immortel, et puis mourir (tous deux aux Editions José Corti). Son dernier roman, Nagasaki, paru aux Editions Stock, a obtenu le Grand prix du roman de l’Académie française en 2010 et a été traduit dans une vingtaine de langues. Voyageur, notamment en Asie, il est l’auteur de récits comme Mes Trains de nuit (Editions Stock) ou Somnambule dans Istanbul, ou encore Malgré Fukushima, journal japonais tiré de ses mois en résidence à la Villa Kujoyama, en 2012 à Kyoto.

Bibliographie sélective :

  •  Ismail Kadaré, Prométhée porte-feu, Librairie José Corti, 1991.
  • Entretiens avec Ismail Kadaré, José Corti, 1991.
  • K. (autour de la figure mythique de Joseph K), Editions Autrement, 1996.
  • Les Lumières fossiles (nouvelles), José Corti, 2000.
  • Mes Trains de nuit (récits), Stock, 2005.
  • Le Général Solitude (roman), Editions Le Serpent à Plumes, 1995.
  • Je suis le gardien du phare (nouvelles), José Corti, 1997 (Prix des Deux-Magots 1998).
  • Un Clown s’est échappé du cirque (nouvelles), José Corti, 2005.
  • Quelques nouvelles de l’homme (nouvelles), José Corti, 2009.
  • Nagasaki (roman), Stock, 2010 (Grand prix du roman de l’Académie française).
  • Devenir immortel, et puis mourir (nouvelles), José Corti, 2012.
  • Somnambule dans Istanbul (récits), Stock, 2013
  • Malgré Fukushima (journal japonais), José Corti, 2014.
  • Il faut tenter de vivre (roman), Stock, 2015